Surge de la consommation de donnees mobile de Malaisie depassant les voisins: OpenSignal

Cette consommation de données mobile a augmenté pendant la pandémie de Covid-19 n’est pas une surprise. Nous sommes tous surtout bloqués à la maison, après tout. Quelle meilleure façon de passer le temps plutôt que d’inonder nos yeux avec un k-drama ou de ses proches dans de bonnes olscrolling?

Mais il semble que la Malaisie fait plus de cela par rapport au reste de ses voisins, selon une analyse openignale récemment libérée.

La société d’analyse mobile a examiné une consommation mensuelle de données mobiles en Malaisie, en Indonésie, Singapour, Thaïlande et Cambodge au cours de la période de 2020 janvier à mars 2021.

Bien que tous les pays analysés ont montré des surtensions soudaines dans la consommation de données mobiles en mars et 2020 – à l’époque où les autorités locales ont introduit des mesures de verrouillage de Covid-19 – la Malaisie a enregistré la plus forte augmentation de ces deux mois, a déclaré la société dans une déclaration.

Au cours de cette période, la nation a enregistré une hausse de 14,6% et 30,7% en mars et 2020, respectivement, contre janvier de cette année.

En revanche, l’Indonésie, la Thaïlande et le Cambodge ont signalé entre 14% et 20% de croissance de la consommation de données en avril 2020, par rapport au 2020 janvier.

des techniques pour économiser plus 60% de consommation sur les données mobiles (3 ou 4 G)

Et tandis que Singapour a montré une baisse d’environ 22%, dans les mois suivants, la consommation de données de la Malaisie a conservé sa dynamique – elle a vu et augmenter entre 15% et 30% par mois (par rapport au Jan 2020).

C’était toujours plus élevé que l’Indonésie, Singapour ou la Thaïlande dans tous les mois, a déclaré OpenSignal.

En examinant la consommation de données au mois de janvier 2019, 2020 et 2021, OpenSignal a constaté que la Malaisie a connu une augmentation entre 2020 janvier et 2021, qui représentait une croissance de 35,2% d’une année-sur-année (Yoy), contre 23,3% pour Indonésie et 16,9% pour le Cambodge.

Ce qui est à noter que c’est que l’augmentation de 2020/2021 Yoy Boost pour la Malaisie était beaucoup plus élevée que l’augmentation de 16,3% de 2019/2020. Pendant ce temps, la Thaïlande, le Cambodge, la Singapour et l’Indonésie ont souligné un ralentissement en termes de croissance de la consommation de données mobiles à la période 2020/2021, par rapport à 2019/2020.

Un défi pour Telcos

L’analyse de OpenSignal a également trouvé la consommation de données de base de la Malaisie en janvier 2020 (19.5 Go) était beaucoup plus grande qu’au Cambodge (13.2 Go), en Indonésie (11,9 Go) et à Singapour (11,8 Go).

La Thaïlande et la Malaisie ont enregistré des niveaux de consommation de données similaires en janvier 2020 (environ 19,5 Go), mais après 12 mois ont passé, la consommation de données de Malaisie s’est accélérée plus rapidement que la Thaïlande; 26.4 Go en janvier 2021, par rapport à 22,3 Go de Thaïlande.

Il convient de noter que la Malaisie avait diverses initiatives pour améliorer et maintenir la connectivité Internet mobile au cours des deux dernières années. Cela comprenait des forfaits de données gratuits, étendu à la fin de 2020, en tant que solution à court terme pour améliorer la connectivité Internet mobile en Malaisie.

Ensuite, il y a le paquet de stimulus de prihatin, qui a commis des opérateurs de téléphonie mobile pour investir 97 millions de dollars US (RM400 millions) pour améliorer leur infrastructure de backhaul.

Le plan National Digital Network (Jendela), développé par le National Digital Infrastructure Lab (NDIL), visant à déployer de nouvelles stations de base et de mises à niveau 4G des celles existantes, au maximum des réseaux de 3G sur la fin de 2021; augmenter la couverture 4G à 97% et les vitesses de téléchargement à 35 Mbps d’ici 2022; ainsi que le déploiement de réseaux 5G 5G.

La hausse de la consommation de données est un défi massif pour les TELCOS malaisiens, a noté OpenSignal.

Par exemple, les utilisateurs de OpenSignal sur Celcom et Maxis ont enregistré une baisse significative de l’expérience de la vitesse de téléchargement entre le 2020 avril et le 2021 de 39,3% et 41,6% respectivement.

Pour augmenter la capacité de leurs réseaux (et répondre aux exigences de Jendela), trois opérateurs malaisiens – Celcom Axiata, Digi Telecommunications et Maxis – ont signé un accord de 20 ans en mars 2021 pour développer et partager conjointement une infrastructure de fibres.

Les sociétés ont déclaré que cela aiderait les opérateurs à déployer une backhaul en fibre aux stations de base plus efficacement et améliorera la couverture de la 4G et préparera le pays pour les futures mises à niveau 5G, a noté OpenSignal.

Comme la Malaisie se dirige vers sa troisième période de la MCO nationale, et avec l’annonce de l’initiative Jaringan Prihatin, on entendrons que la surtension continue de se lever.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.