Laura Kinney revient aux projecteurs en x

Laura Kinney, la deuxième Wolverine, obtient sa propre série limitée en 2023 qui la ramène au nom du X-23, une désignation de clone donnée à Laura par les ingénieurs génétiques qui l’ont créée à partir de l’ADN d’origine du Wolverine, comme annoncé pendant les femmes du panel Marvel au New York Comic Con 2022.

Intitulé X-23: Deadly Regenesis, la série limitée à cinq numéros commence en mars 2023 et est écrite par Erica Schultz avec l’art d’Edgar Salazar et une couverture de Kalman Andrasofszky.

Et c’est… vraiment tout ce que nous savons. Marvel n’a pas offert d’autres informations sur l’intrigue ou le concept de la série limitée en dehors du titre et de l’équipe créative, comme c’est parfois la façon dont ils font leurs annonces lors des panels des inconvénients.

X-23/Laura
Nous pouvons extrapoler (X-trapolate?) Assassin mutant avec le facteur de guérison, les sens accrus et les griffes d’adamantium de la wolverine d’origine.

(ouvre dans un nouvel onglet)

Le titre limité de la série, Deadly Regenesis, rappelle le titre de l’événement X-Men du milieu des années 00 «  Deadly Genesis  » dans lequel il a été révélé que le professeur X avait une autre classe d’étudiants mutants entre les X-Men originaux et le Équipe X-Men de taille géante qui s’est formée dans les années 70.

Il pourrait donc y avoir un lien encore plus profond avec un mystère du passé de Laura Kinney dans l’histoire, et peut-être quelques secrets à révéler.

Restez à l’écoute de Newsarama pour plus de nouvelles qui sortent de la NYCC tout au long du week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.